Bien mener sa stratégie de mots-clés

Le positionnement sur les moteurs de recherche n’est pas automatique. Il doit vous donner des résultats positifs. Bien que les techniques SEO soient accessibles par la quasi-totalité de la population, la stratégie SEO est pourtant plus délicate.
De plus, les retours financiers obtenus par le SEO ne sont pas immédiats. Il ne faut donc pas se tromper de stratégie de référencement, car ne vous en apercevant pas tout de suite, voire des mois plus tard, ce sera du temps et du travail qui seront effectués « pour rien ».
Le choix de la mauvaise stratégie de mots-clés est l’erreur la plus rencontrée. La plupart des entreprises, qu’elles soient petites, moyennes ou grandes, mettent toute leur énergie et passent beaucoup de temps sur leur référencement. A l’aide d’un nombre limité de mots-clés, elles pensent atteindre le « haut du tableau », grâce à un unique indicateur de performance qui est « l’évolution de leur positionnement ».
Autant il existe les médicaments dits « génériques », autant les mots-clés peuvent être aussi génériques. Leur utilisation n’est pas mauvaise du tout, car non seulement ils peuvent vous placer en tête de liste des résultats, mais ils vous apporteront aussi davantage de trafic. Par contre, ce n’est pas pour autant qu’il faut dépenser toute sa vitalité dans la recherche de mots-clés.

Trois bonnes raisons de ne pas se concentrer sur les mots-clés génériques

Avant toute chose, trois éléments de réflexion sur les mots-clés génériques sont à prendre en considération. A ne pas négliger, il faut y réfléchir avant même d’insérer quelques mots-clés communs dans votre stratégie de référencement.

  1.  Si vous vous concentrez sur certains mots-clés génériques, vous partez au devant de quelques dangers, comme celui d’avoir de fausses certitudes sur vos futurs résultats, que ce soit pour le trafic de votre site, que pour son positionnement. Vous ne saurez jamais à l’avance ce que cela vous rapportera, aussi bien en ventes qu’en leads. Il va de soi que partir sur des recherches déjà répandues, des recherches « populaires », vous encourez des risques, qui toucheront obligatoirement votre budget SEO.
  2. Il va sans dire que les mots-clés « populaires » ne sont pas toujours faciles à trouver au vu de la concurrence existante. Même si cela ne fait pas partie du domaine de l’impossible, la difficulté réside dans les efforts pour y parvenir, ainsi que dans le temps à y consacrer ou l’argent à dépenser. Lorsque l’on regarde l’ensemble des entreprises qui se lancent dans ce défi, on s’aperçoit qu’elles négligent les efforts à faire, et qu’elles se croient souvent supérieures aux compétiteurs implantées « depuis des lustres ». En agissant de la sorte, vous pouvez passer énormément de temps dans votre mission, sans pour autant y voir beaucoup de positivité.
  3. Les mots-clés dits « populaires » ne sont pas forcément les meilleurs pour votre activité. Même si vous êtes bien positionné, en référencement, avec d’innombrables visiteurs par jour, il faut regarder aussi le nombre de ventes que cela vous rapporte ? Alors que diverses entreprises se réjouissent d’avoir 15 000 visiteurs/jour, leur stratégie n’est pourtant pas idéale. Les ventes ne suivent pas, car les entreprises en ont oublié leurs objectifs. C’est ce qui peut vous arriver si vous adoptez la même attitude. Ceci dit, les mots-clés génériques peuvent avoir du bon comme du moins bon, tout dépend votre business et ce que les internautes recherchent. La garantie de la performance optimum d’un mot-clé n’est jamais sûre à 100 %.

Finalement, quelle est la stratégie à adopter ?

Il est important de diversifier ses efforts, au lieu de ne les concentrer sur un même et unique domaine qui sont les mots-clés.
Les expressions longues traines peuvent donner de très bons résultats. Le trafic se voit non seulement augmenté, mais aussi ciblé. Vous aurez nettement plus de visites sur votre site. Les visiteurs seront des internautes qui ont déjà une idée bien précise de leur produit, et seront déjà en position « prêt à l’achat ».
N’hésitez pas à vous servir d’un large éventail de mots-clés. En ignorant les requêtes qui s’avèrent concurrentielles, vous atteindrez petit à petit vos objectifs. Il faut toujours garder à l’esprit que vos mots-clés doivent être en rapport avec votre activité. Que vous en donniez qu’un seul ou cinquante, il faut qu’ils se rejoignent votre activité, afin de vous apporter un trafic utile à vos objectifs.
Sur Adwords, vous avez aussi la possibilité de vérifier les expressions qui transforment le mieux. Cela vous aide beaucoup dans la conception de votre stratégie. Même si cette solution est payante, elle est très fiable en matière de taux de conversion. Côté gratuité, votre intuition peut aussi être efficace. En choisissant les mots-clés les plus précis, et ceux qui n’auraient pas de concurrence, votre trafic peut être important.
En tout état de choses, il existe des exceptions en SEO. Néanmoins, si vous êtes en possession d’une activité modérée, vous pouvez commencer par diversifier votre façon de faire, quant au référencement et trafic, pour ensuite en arriver à « taper plus haut », en ajustant ou affinant votre stratégie.