Le choix de son hébergeur

La réalisation de votre site internet peut être effectuée par un professionnel, qui est chargé de le concevoir, mais aussi de vous conseiller. Ceci dit, ce blog vous aidera à avoir les cartes en main pour le réaliser vous-même ou pour en discuter.

Avant toute chose, les besoins pour une future création doivent être listés. Il faut donc :

  • Un espace de stockage qu’il faut définir : il servira à placer votre site internet. Pour ce faire, il est indispensable de connaître ce que vous allez insérer dans votre site (audio, vidéos, textes, images ou postcasts), mais aussi savoir ce que vous allez créer (site ou blog), et dans quel but (personnel ou professionnel).

Une fois que toutes ces questions ont trouvé leurs réponses, il va falloir choisir son hébergeur en fonction de leurs offres. Bon nombre d’hébergeurs vous proposent plusieurs Go de stockage. Pas besoin de plus pour les publications ou catalogues. En revanche, si vos éléments sont audios ou vidéos, des petites offres chez les meilleurs hébergeurs sont satisfaisantes pour le moment.

  • Une bande passante : c’est elle qui symbolise les données que votre site enverra aux internautes. Déterminer ses besoins en bande passante est très important suivant ce que vous voulez faire apparaître sur votre site ou suivant l’objectif de votre site. De plus, les prestations ne sont pas toutes les mêmes en fonction de l’hébergeur. Justement, elles peuvent être très différentes. En cas d’absence de vidéo ou podcast, 10 à 15 Go de bande passante/mois suffisent. En revanche, pour une soixantaine de podcasts, 20 Go de bande passante seront très (ou trop) vite consumés. Un site possédant un bon temps de réponse sera approuvé par Google qui prend en compte ce critère dans son alogrithme.
  • Une base de données : une seule base de données est suffisante, lorsque l’on sait que, bien souvent, les solutions PHP/MySQL s’administrent très simplement.
  • Un nom de domaine :  il sert à vous identifier dans le monde du Web. Ceci dit, votre hébergeur peut vous proposer de s’en occuper, tout comme il le fera pour votre hébergement, ce qui permettra une meilleure gestion des sous-domaines. Par contre, il faut savoir que certains hébergeurs proposent des installations en un clic pour les débutants ou pour gagner du temps. Rien ne vous empêche non plus d’acheter votre nom de domaine séparément de votre hébergement. Mais il faut avant tout savoir choisir un nom de domaine.

Si vous avez lu attentivement toutes ces indications, ainsi que les réponses aux questions posées, il vous est tout à fait possible, à partir de maintenant, de choisir votre hébergement. Une discussion avec un technicien ne vous posera plus de problème non plus.