Les annuaires et le référencement

La toute première chose à faire, au démarrage de votre référencement, est de déclarer votre nouveau site aux moteurs de recherche. Ensuite, il faut faire connaître votre site, et en demander l’indexation aux moteurs de recherche, dans les plus brefs délais. Pour ce faire, il faut plusieurs liens renvoyant vers votre site.


Il existe une méthode rapide pour le début, mais de moins en moins utilisée. Il s’agit d’inscrire votre site sur des annuaires, de préférence spécialisés, tout en se méfiant des inscriptions automatiques, que certains logiciels ou sites font énormément ressortir. Ce procédé peut être non seulement nuisible à votre référencement, mais c’est aussi du temps et de l’argent perdus. Fait par le biais de logiciels, il peut se retrouver inscrit sur des annuaires douteux. Cela n’améliore pas votre référencement, bien au contraire.
Google ou autres moteurs de recherche n’apprécient pas les inscriptions massives dans les annuaires. Ainsi, effectuées de façon progressive, cela vous évitera une pénalité qui peut aller  d’un déclassement ou mise en quarantaine de votre site, jusqu’à un bannissement total de l’index de votre site (blacklister). N’optez donc surtout pas pour les inscriptions automatiques par pack (de 500 ou 5000).
Pour en revenir aux annuaires, afin d’éviter toute perte de temps lors de la soumission dans les annuaires, une check list peut s’avérer essentielle.

  1. Dans un premier temps, vous pouvez créer une adresse mail qui ne vous servira que pour ce projet.
  2. Ensuite, n’hésitez pas à vous dresser une liste d’annuaires. Pour les choisir, il faut regarder si ceux-ci vous proposent des liens en dur. Faire la liste n’est pas très difficile. En recherchant sur Google avec « [mots clés] + « proposer un site », ou tout simplement en utilisant des annuaires d’annuaires, vous trouverez votre bonheur.
  3. Faites une fiche descriptive de votre site, en réfléchissant à différents titres, plusieurs résumés de votre activité, et quelques textes courts donnant le but de votre site. Pour bien faire, l’utilisation de mots clés est conseillée.
  4. Divers titres sont très importants. Courts, sans URL, et en concordance avec votre requête, ils peuvent servir de lien vers votre site.
  5. Tenir à jour la liste des annuaires auprès desquels vous avez demandé votre inscription est capitale. Cela évite une réinscription sur un site qui vous a refusé, et vous permet de connaître l’évolution de la demande effectuée. De plus, le suivi des inscriptions nécessitant un lien retour est tout autant primordial.
  6. Pourquoi ne pas insérer une image de votre site ou un logo ? En gardant le lien de cette dernière dans votre fiche, vous constaterez un gain de temps considérable quant à la validation du site en question par le webmaster de l’annuaire.
  7. Si votre but est d’obtenir une meilleure qualité du lien obtenu, alors il faut bien choisir la catégorie, de façon très précise et très profonde. Cela se fera au moment de proposer votre site dans les annuaires.
  8. N’oubliez pas de mettre régulièrement votre fiche à jour. Vous y cocherez les annuaires déjà traités, et rajouterez les nouveaux.
  9. Inutile de soumettre votre site en une seule fois sur un grand nombre d’annuaires. Quelques inscriptions par jour suffisent amplement pour être plus bénéfique.
  10. Pour terminer, perdre son temps dans les inscriptions dans les annuaires ne sert à rien, si le contenu du site est inexistant ou s’il est à refaire, au vu de tous les défauts.

Pour conclure, il faut savoir que l’inscription dans les annuaires n’engendre pas forcément un trafic direct. Il apporte un trafic indirect, des personnes venues par un moteur de recherche. Augmentant le nombre de backlinks sur votre site, sa notoriété se voit donc aussi augmentée. Cette méthode est la plus simple, et la plus rapide, si vous voulez obtenir quelques backlinks. Insister pour l’indexation de votre site par les moteurs de recherche est toujours en vigueur !