Diagnostiquer une perte de trafic

Un site qui perd soudainement du trafic suscite logiquement des interrogations. Il en faut alors en rechercher la raison, ce qui peut prendre des jours, voir des semaines. Cela reste pourtant une mission très prenante car nous avons l’impression d’essayer de résoudre une énigme. Malheureusement, ce n’est pas toujours aussi simple, et la cause exacte n’en est pas toujours connue. Cependant, Google Analytics peut nous aider, étant un très bon outil de statistique. Voici donc les 10 étapes à suivre vous permettant d’établir un diagnostic, lors d’une perte de trafic qui proviendrait de moteurs de recherche.

  1. La première étape vous incite à procéder aux vérifications habituelles, comme le changement de source de référence, la mise hors ligne du site. Certaines pannes de serveurs ou mises à jour peuvent engendrer ce type de problème, tout comme des modifications du site avant ce phénomène de perte.
  2. Avant de conclure à un diagnostic, il faut savoir quel est le type de perte de trafic. Pour ce faire, il faut vérifier la source du trafic des moteurs de recherche. Le fait de perdre du classement, en regardant la page de statistiques Google, peut en être une cause, ce qui entraînerait une perte de trafic du site. Mais la principale raison à contrôler est le trafic provenant de Google qui est du trafic « gratuit ».
  3. Cette étape passée, il est nécessaire de regarder l’étendue de la perte, à savoir si la baisse a été progressive ou brutale. En fonction de vos constatations, la recherche peut être identique ou non. Certains sites se sont vus perdre la totalité de leur trafic subitement. Généralement, cela provient d’un problème technique, tels qu’un robots.txt ou une redirection en nofollow, ou autres…. Parfois, le code Google Analytics peut être supprimé involontairement, laissant donc apparaître une perte de trafic. Pour finir, un blacklistage du site peut être effectué par Google, mais non seulement le propriétaire du site est averti, mais c’est un phénomène rarement rencontré.
  4. Il faut comparer ce qui comparable. Bon nombre d’entreprises ne fonctionnent que de façon périodique. En fonction des mois de l’année et de l’activité de cette dernière, leur site peut avoir un trafic important (Noël, Pâques, vacances estivales, etc…). Dans ce cas, la perte de trafic peut sembler tout à fait normale, si le site en question propose des promotions de dernière minute ou s’il concerne des cadeaux à faire. D’un mois sur l’autre, le trafic est différent. En comparant celui-ci à celui des années précédentes, vous devriez voir une progression du trafic et non une baisse. Si vous constatez l’inverse, c’est qu’un problème est survenu ou qu’il va survenir.
  5. Sachant que de nombreux sites web bénéficient d’un trafic important sur Google grâce à leur nom de marque, voire les marques qu’ils distribuent, il est primordial de les filtrer. Avec ce filtre, vous constaterez une augmentation ou une diminution de ces visiteurs. Dans le cas d’une baisse de visiteurs pour votre marque, il faut revoir le côté publicité et marketing, qui peuvent être à l’origine de ce souci. Après avoir pris connaissance de la circulation de la marque, vous vous servirez du filtre de mots clés ou expressions pour savoir quelle est la véritable composition du trafic SEO du site.
  6. Alors que vous aviez préalablement filtré les « marques », vous savez quels sont les mots clés ou expressions qui pourraient vous apporter le plus de trafic, et analyser pourquoi certains provoquent une nette diminution de visites. Quels sont-ils par rapport aux mois précédents ou à la même période des années antérieures ? Qu’est-ce qu’ils ont de plus ou de moins qui peut faire que les visiteurs sont moins nombreux sur votre site ?
  7. Pour comprendre, une recherche rapide Google peut s’avérer intéressante. Si votre site n’apparaît pas sur la première page de Google, il faut chercher le pourquoi du comment. A contrario, si une de vos pages apparaît dans les premiers résultats de Google, l’origine de ce manque de visiteurs peut venir de diverses raisons. Soit les internautes ne font plus beaucoup de recherches dans ce domaine, soit votre annonce est mal formulée quant aux besoins de ces derniers. Dans ce cas, un changement de titre ou de descriptif de votre site peut être envisagé, en y apportant davantage de précisions. Peut-être que d’autres sites présentent des mots clés ou expressions, complétés de vidéos ou des images, alors que le vôtre ne contient que du texte ? Ou alors, tout simplement, les résultats de « l’universal search » affichent des cartes, des images attractives, des vidéos récentes. Le vôtre étant moins attrayant, les internautes le visiteront beaucoup moins.
  8. Une autre consigne à bien respecter est celle de la page d’atterrissage du mot-clé qui a perdu de son trafic. Il vous faudra bien l’examiner de façon à comprendre pourquoi il y a moins de visiteurs qu’avant, de même que savoir si elle a changé de façon significative durant l’année. Mais dans un premier temps, vous vous apercevrez qu’elle n’existe peut-être plus, ou que son contenu, qui a été dupliqué, apparaît sur d’autres sites.
  9. Dans les dernières consignes à contrôler, il faut aussi prendre en considération votre trafic dû à la longue traîne. En effet, depuis quelques temps, certains petits sites ont vu leur trafic de visites diminuer. Malgré les phrases clés qui représentent une partie importante de la totalité du site, la fréquence du site se montre moins importante. Cela vient sans doute du changement d’algorithme de Google, auquel il est indispensable de s’adapter pour une bonne position dans le classement.
  10. La dernière recommandation concerne l’éventuelle pénalité du moteur de recherche. Si votre baisse de trafic n’est pas due à un problème technique, alors cela peut tout simplement venir d’une pénalité que les moteurs de recherche ont pu vous infliger. En vérifiant votre compte Google Webmaster Tools, vous verrez si une notification de sanction est présente ou non. Malheureusement, les moteurs de recherche ne prennent pas toujours le temps ni la peine de vous en informer, car les propriétaires de site qui subissent ce genre d’incident savent ce qu’ils ont fait, et n’ont pas vraiment besoin d’explications. Ceci dit, ces sanctions sont relativement rares quand même. Par contre, il est aussi possible d’avoir été dupé par un SEO sans scrupule.

Pour conclure cet article, ces étapes sont relativement claires pour vous aider dans le diagnostic de votre perte de trafic. Si vous les suivez pas à pas, elles peuvent vous occuper quelques heures !
En revanche, si vous pensez avoir perdu du trafic des moteurs de recherche, vous devriez contacter un professionnel du référencement pour qu’il puisse vous aider à y voir plus clair, et déterminer d’où vient votre souci.